Procédé technique

Ayant baigné dans le domaine de la construction très jeune, j’ai toujours été fascinée par les travaux artistiques de nature plutôt technique et sculpturale.  J’aime assembler des éléments et transformer la matière.  Or, il y a plus d’une dizaine d’années, j’ai développé un procédé technique consistant à assembler des pièces de plexiglas par soudure, en insérant des pigments entre les pièces.  Tout en demeurant dans une dimension picturale, ce procédé me permettait d’exécuter plusieurs tâches de nature très sculpturale.

Ce procédé est émergé d’un projet portant sur la thématique du papillon.  Je souhaitais trouver un moyen d’exploiter ce thème de manière originale tout en mettant en valeur les caractéristiques de l’insecte en question. J’ai opté pour les pigments secs comme médium, puisque ceux-ci me permettaient d’exploiter un univers coloré riche et percutant, tout en offrant l’aspect doux et velouté des écailles qu’on retrouve sur les ailes du papillon.  Puis, j’ai choisi le plexiglas comme support, parce qu’il offre une fragilité et une légèreté visuelle plus significative en raison de sa transparence.  À l’époque et encore aujourd’hui, j’investis dans l’achat de plexiglas de qualité supérieure et traité contre les rayons U.V. du soleil, m’assurant ainsi que les œuvres gardent leur qualité visuelle d’origine.