Marie-Eve Longtin


MonGtin-1

BIOGRAPHIE – Marie-Eve Longtin

Née en 1980 à Terrasse-Vaudreuil, Marie-Eve demeure actuellement à Saint-Lazare. Heureuse maman de deux petites filles, elle a trouvé un équilibre entre son art et sa famille. Les débuts de son parcours artistique se sont fait valoir dans une première série d’œuvres portant sur la thématique des ailes de papillons.  Fragments d’ailes, s’est démarquée par le procédé technique unique que l’artiste a elle-même développée, il y a une dizaine d’années.  Son mode d’expression, mariant impression numérique, plexiglas et pigments, suscite énormément l’intérêt du public et fait d’elle une artiste originale et authentique.

La temporalité étant devenu le cœur de son travail, l’artiste contemporaine propose de nouvelles sources d’inspiration en lien étroit avec sa vie personnelle, dans sa dernière série intitulée Alter Ego.  Ses enfants, sa famille, ses voyages et son quotidien sont devenus des éléments riches d’inspiration et de sensibilité.  Par l’utilisation de la photographie, la création de ses œuvres l’amène à se plonger dans ses souvenirs, faisant évoquer en elle les émotions et les sentiments du moment passé.  L’expression de son art est une manière d’immortaliser des instants précieux par l’entremise d’un procédé éclatant de brillance et de couleurs.

Dès son jeune âge, l’artiste se découvre un grand intérêt pour l’art, mais aussi pour le monde des affaires.  Ayant développé une grande fierté et beaucoup d’admiration pour l’entreprise familiale, mise sur pied par son père, Marie-Eve a toujours su qu’elle gérerait un jour sa propre entreprise.  Comme suite à l’obtention de son diplôme universitaire en enseignement des arts visuels et d’une attestation professionnelle en démarrage d’entreprise, elle ouvre son propre atelier de création : Le Ciboulot, en 2008.  Ce lieu, adapté à l’enseignement des arts plastiques, est devenu son propre atelier de création et celui de centaines d’enfants.  Développer son marché en arts visuels et inculquer la culture artistique au public sont devenus ses principales missions.

L’artiste s’investit dans plusieurs projets collectifs, témoignant son désir de s’impliquer socialement.  En 2009, elle réalise un projet-bénéfice pour l’une de ses élèves gravement malade intitulé Des Ailes pour Angélique.  Par la suite, elle devient coordonnatrice du projet de médiation culturelle Ma communauté en santé, réalisé en 2012, pour le complexe sportif le Centre Multisports situé à Vaudreuil-Dorion.  En 2013, elle coordonne le projet Tranches de vie, un projet de confection de boîtes à souvenirs avec un groupe d’aînés, en collaboration avec le Musée régional de Vaudreuil-Soulanges.  D’ailleurs, Marie-Eve œuvre au sein de l’équipe du service éducatif du Musée régional de Vaudreuil-Soulanges en tant qu’animatrice et spécialiste en arts plastiques.  Artiste passionnée et engagée, Marie-Eve transmet sa passion au public et contribue activement à l’essor culturel de Vaudreuil-Soulanges.